Contre la misère et toutes les précarités

Si nous ne nous battons pas pour nous....qui le fera?

Parce que si nous ne faisons "rien" il ne se passera "rien"
L'Avenir sera.... si nous luttons au Présent.

Partagez sur vos réseaux !



Nous avons que cela demande du courage, mais ne restez pas chez vous en attendant que votre voisin bouge pour vous.
Nous devons être nombreux, pour crier notre colère contre ces mesures qui vont jusqu'au dénie de ce que nous sommes, faites pour que les riches s'enrichissent plus encore, que les "improductifs", soient rejetés, mis en marge de la soiciété.
Nous vous espérons nombreux-ses partout en France pour dire votre raz le bol de cette situation qui chaque jour se dégrade un peu plus.
Les services publics à l'agonie, la mise à mort de la protection sociale, 

La loi ELAN et son article 18, 

La baisse de APL pas "que" pour les étudiants (Handicapés, petits salaires

les compressions de personnel, qui entrainent des maltraitances, contre lesquelles les victimes ne peuvent, ni se plaindre, ni s'en défendre, le minutage des interventions à domicile, une prise en charge qui n'est devenue que "comptable" et qui tend à "effacer" l'humain, ou les priorités sont, économie et rentabilité.


PAS D'SOUS ???......PAS D'SOINS !!....pas d'aides, pas de soutien...

Que dire des cohortes de licenciements, les propos humiliants tenu au plus haut de l'état, une vision d'un gouvernement, ou un roi règne sur sa coure, et pour qui nous n'avons qu'une utilité...produire des richesses, pas pour nous...pour eux. Si nous ne produisons pas, nous devenons "inutiles".

Les travailleurs pauvres sont légions, le travail ne suffit plus à sortir de la pauvreté, ni même à avoir un toit, et les accidents de vie entrainent une descente aux enfers...STOP !

 DEBOUT ! le SILENCE, nous TUE !

M O B I L I S A T I O N, Nouvelle Aquitaine.

Mobilisation en Nouvelle Aquitaine, et chez vous???..... interpellez vos élus ! allez à leur rencontre, faites vous ENTENDRE !

DEBOUT!

Il faudra bien être écouté

Nous sommes les "SansRien" nous ne cesserons jamais de RÉSISTER.


Peut-être que cela changera les choses, peut-être pas, mais nous nous donnons une chance d’aller vers une révolution, qui remette l’HUMAIN au centre de tout, car malgré tout ce qui est dit, malgré de grand mouvement populiste, personne n’a pris la peine de nous écouter, nous, la France « d’en bas », les « sans dent », ou ceux qui ne sont « rien » jamais.

Dans un pays ou le libéralisme est "roi" nous n'avons pas droit de "cité" nous ne sommes, que des improductifs, qui en plus "coutent chers" !

Pourtant, il fallait les entendre pendant la campagne, "En marche" (nous aurions du nous méfier..) le Handicap, le grand-âge, priorité nationale ! ah oui....vraiment, nous sommes une priorité, leur soucis est comment nous "exclure" de la société... et réduire notre "coût.

Jamais, aucun des services publics, n’a eu la vocation d’être rentable. 
Aucune trace de ce mot dans les textes, mais ceux de SOLIDARITE, de PROTECTION, eux ..oui.
 
 Les avancés de 2005 jetée à la poubelle, obtenuent pourtant à force de lutte, de mobilisation...et les moyens de survivance des malades et handicapés (20% au-dessous du seuil de pauvreté).
Et que dire du respect de la dignité, quand une personne reste plus de 4h dans des couches souillées, car il lui faut attendre le retour de son auxiliaire de vie, qui intervient 2h/jour 45mn le matin pour le « lever, laver, manger » 15mn pour la préparation du repas du midi prit à 11h30, et 45mn pour le « manger, laver, coucher » 15mn de préparation, repas du soir à 17h30 !  Encore une vaste fumisterie que l’hospitalisation à domicile ! 

Ça vous étonne que pour beaucoup la mort serait une délivrance ?? qui voudrait vivre dans ces conditions-là ? qui ? ...vous ?
 
Ils nous parlent d'inclusion?? !!! mais leur politique fait de nous, de fait, des EXCLUS !
 
Parce que la situation l’exige, parce que si nous ne faisons rien, nous allons mourir, parce que nous mourrons déjà, parce que l’espoir même, pour beaucoup n’est plus qu’un mot, vide de sens…il est grand temps d’essayer de changer les choses, d’en finir avec le « c’est comme ça, on y peut rien ».
Il serait trop facile pour certains de se dédouaner en disant « je ne savais pas »
La désespérance est partout, la misère, la précarité sont endémiques, mais la colère aussi, et nous sommes là pour relever les gens, leur dire qu’ils ne sont pas seuls, et que, s’ils le veulent, ensemble, nous pouvons changer tout cela.
 
Le « changement », ne viendra que de NOUS !

Notre Grande famille DOIT se mobiliser, nous, Précaires, sommes plus nombreux "qu'eux", aux millions de sans emplois, je trouve un job, à plein temps, sans rémunération, mais qui peut tant rapporter...MOBILISEZ VOUS !!!  Nous sommes le pays DES DROITS DE L'HOMME, 

NOUS SOMMES DES RESISTANTS, VIVANTS NOUS SOMMES !
 
Quand une maman, après être venue demander de l’aide aux services sociaux, se voit « enlever » ses enfants, seule réponse à sa désespérance, alors que son seul délit est …la précarité.
Quand une famille entière est expulsée de son logement, simplement parce que, au fil des années de galère, les loyers en retard se sont accumulés, quand une dame de 68 ans s’entend dire que si elle n’arrive pas à payer son électricité, c’est qu’elle gère mal son budget, de 470€/mois et « qu’ont » va l’aider, mais qu’elle sera sous tutelle…..
La peur, la colère, le sentiment d’injustice s’accroît et se repend.

Quand des situations de maltrances se multiplient envers des personnes âgées, dépendantes, handicapées, et que la seule raison de ces maltraitances est le manque de personnel, quand des personnes meurent faute de prise en charge, quand des soignants s'éfondrent en larme,  conscients du constat d'impuissance, quand d'autres sont licenciés, pour avoir osé "dire"


Dans quelle société souhaitons nous vivre, vieillir, voir grandir nos enfants??

R E S I S T A N CE !
 
Pour monde solidaire, ou celui qui peut, fait pour celui qui ne peut plus, ou la valeur « travail » n’est plus la seule qui compte, ou ce n’est pas un compte bancaire qui est le baromètre d’une vie « réussie »
 
R E S I S T A N C E !

Il faut que nous soyons confrontés à ceux qui sont au pouvoir, afin de les obliger à prendre des engagements clairs, faites de notre combat le vôtre, car il est "VOTRE".